Exposition: Chun Kwang Young à la Villa Empain (Fondation Boghossian)

31.05.2017 - Editorial board
© Boghossian Foundation - Chun Kwang Young - BELGIANBOUTIQUE

Fondée en 1992 par Robert Boghossian et ses fils - joailliers libanais d'origine arménienne - la Fondation Boghossian permet la création de projets sociaux et éducationnels en Arménie, en Belgique, au Liban et en Suisse. Depuis 2010, la Fondation ouvre les portes de la Villa Empain - ce joyau historique du mouvement Art Déco fraîchement restauré - au public et la nomme "Centre pour les arts et le dialogue entre Orient et Occident". 

© Boghossian Foundation - Chun Kwang Young - BELGIANBOUTIQUE

Pour la première fois depuis sa création, la Fondation Boghossian a inauguré une exposition consacrée à un artiste individuel: celle de Chun Kwang Young. Se tenant jusqu'au 27 août prochain, l'exposition met en avant l'art et le dialogue entre les cultures. Les créations de Chun émergent d'un groupe complexe de formes et d'influences, alors même qu'il parvient à une unité élémentaire. Ce sont les différents espaces de la Villa Empain qui seront utilisés pour illustrer la variété du travail à la fois mural et sculptural de cet artiste sud-coréen. 

© Boghossian Foundation - Chun Kwang Young - BELGIANBOUTIQUE

Né en 1944 en Corée du Sud, Chun Kwang Young décroche son diplôme des beaux-arts de l'Université de Hongik à Séoul à l'âge de 24 ans. En 1971 il obtient son Master au Philadelphia College of Art et est nommé artiste de l'année par le South Korean National Museum of Contemporary Art en 2001. Depuis, son travail figure dans de nombreuses collections publiques et privées à travers le monde. 

© Boghossian Foundation - Chun Kwang Young - BELGIANBOUTIQUE

Cette retrospective propose des oeuvres majeures du travail de Chun, depuis 1998 jusqu'à aujourd'hui. La carrière de Chun est assez atypique: tout d'abord inspiré par l'expressionnisme abstrait, il se concentre sur la peinture et développe en 1990 une pratique holistique en intégrant un produit traditionnel connu en Corée sous le nom de hanji. Produit depuis le neuvième siècle, il s'agit d'un papier à base d'écorce de mûrier qui sert à l'emballage, l'écriture, la gravure, l'isolation et comme contenant pour médicaments. Les paquets triangulaires de hanji sont aujourd'hui l'élément constitutif de la technique précise et méticuleuse qu'a développée Chun.  

© Boghossian Foundation - Chun Kwang Young - BELGIANBOUTIQUE

Le samedi 3 juin prochain, la Fondation Boghossian organise une double visite guidée sous le signe de la Corée: un parcours qui illustre la culture coréenne, mêlant art traditionnel et contemporain. En clair, une visite de l'exposition Minhwa au Centre Culturel Coréen, suivi d'une visite de l'exposition Chun Kwang Young
Pour réserver, consultez le site de la Fondation Boghossian ici ou contactez la Fondation par e-mail ou par téléphone

Tags

Art

STAY TUNED